Gism el-Arba

Brigitte Gratien (UMR 8164-HALMA)

Vue des bases de greniers (en pierres), dans l’habitat 2
Cliché BG/GA.

Gism el-Arba, en Nubie soudanaise, est une fouille de sauvetage dans une région où le développement de l’agriculture et de la circulation automobile menacent les sites de destruction. Une zone-test de 8 x 8 km, sur la rive droite du Nil, a été prospectée entre le désert et le Nil, depuis 1994. Une étude paléo-géomorphologique a prouvé que le fleuve s’est déplacé, de l’est (avec les sites néolithiques) vers l’ouest sur plus de 4 km.

L’objectif était d’étudier le développement de l’habitat rural ancien, entre le milieu du IIe au milieu du Ier millénaire av. J.-C. Ils appartiennent à la période Kerma, d’après le nom de la ville moderne où se situait la capitale de cet ancien royaume, à 30 km de Gism el-Arba. Quatre cimetières et treize habitats furent identifiés. Trois sont en cours de fouille et de publication. Ce sont des habitats ruraux modestes. L’un, occupé de - 2400 à 1550 environ, était composé de huttes circulaires en matériaux légers qui seront remplacées par de petites structures en briques crues, de deux ou trois pièces, puis par de grandes fermes avec cour centrale, proches des demeures actuelles.

Un centre de stockage, au bord d’un bras ancien du Nil, est caractérisé par la présence de greniers surélevés sur fondations de pierre autour d’un grand bâtiment en briques au mobilier luxueux ; il fut incendié (à l’arrivée des armées égyptiennes vers -1550 ?).

Enfin on mit au jour un habitat temporaire, longtemps fréquenté (-2400 à -1550 environ), avec des huttes, puis de petites structures en briques crues, et probablement occupé pendant les travaux des champs.

Équipe

Martyne Bocquet (UMR 8164-HALMA), Louis Chaix (Université de Genève), René-Pierre Dissaux (UMR 8164-HALMA), Brigitte Gratien (UMR 8164-HALMA), Séverine Marchi (UMR 8167-Orient & Méditerranée), Lauriane Miellé (SAMB Beauvais), Thomas Nicq (UMR 8164-HALMA), Giorgio Nogara (Suisse), Cécilia Populaire, Nicola Surian (Université de Padoue)

Pour en savoir plus

Les fouilles sont finies, les publications sont en cours.

  • B. Gratien, S. Marchi, D. Sys, R.-P. Dissaux, « Gism el-Arba. Habitat 2 », Kush 19, 2003-2008, p. 2136.
Gism el-Arba, niveau de huttes et fosses-greniers, vers 2000-1800 av. J.-C
Ferme du Kerma classique sur l’habitat 1 (vers 1700-1600 av. J.-C), avec les trous de poteaux d’une hutte au premier plan
Cliché BG/GA.