Laboratoire BioArchéologie animale

Responsable : Tarek Oueslati

Les recherches archéozoologiques au sein de HALMA s’appuient sur un laboratoire comprenant une ostéothèque de plus de 1000 squelettes de référence de mammifères, d’oiseaux, de poissons, de reptiles et d’amphibiens. Le macérateur, confiné aux normes L2, est un espace dédié à la préparation des spécimens de référence pour l’entretien de la collection et son enrichissement.

L’archéozoologie à HALMA repose principalement sur les fouilles préventives dans les Hauts-de-France. Une collaboration de longue date avec Archéopole, le Service archéologie et patrimoine du Département du Nord et les communautés d’agglomération du Douaisis et du Calaisis Grand Calais Terres & Mers alimente des problématiques de recherches diachroniques de la protohistoire à l’époque moderne. Les études sont réalisées dans le cadre de prestations de service assurant au laboratoire une partie des ressources nécessaires à son fonctionnement. Les résultats issus de ces études alimentent une réflexion sur l’évolution de l’interaction entre l’homme et l’animal au fil des siècles avec des angles d’études spécifiques selon la culture et le territoire étudiés.

La collaboration avec d’autres collègues de HALMA et d’autres équipes de recherche a permis d’étendre le champ d’investigation à l’international, notamment à Thasos (Grèce), Pompéi (Italie), Baelo (Espagne), Carthage et Utique (Tunisie), Lixus et Rirha (Maroc). Ce regard porté sur d’autres contextes chrono-culturels est stimulant puisqu’il permet d’appliquer l’expertise développée au nord de la France à d’autres pays où l’archéozoologie est moins bien implantée et où de vastes champs de recherche demeurent à explorer.

Le laboratoire est localisé dans les locaux de HALMA, bureau E1.07.

Youtube Video: #CoupDeCrayon : le métier d'Archeozoologue

Une vidéo à partager en famille, qui suscitera peut-être quelques vocations ! Découvrez le métier d'Archéozoologue d'après une vidéo réalisée par le laboratoire Halma de l'Université de Lille et la Direction de la Valorisation de la Recherche