Delphes

Delphes : la terrasse de Marmaria et les abords sud-est de la ville

Sandrine Huber (Université de Lille, UMR 8164-HALMA) et Didier Laroche (ENSAS, UMR 7044-ARCHIMEDE)

La terrasse de Marmaria, vue de l’ouest
© EFA / Mission Delphes-Marmaria.

Le programme a pour objectif de réhabiliter les vestiges du sanctuaire d’Athéna à Delphes édifié au VIe siècle avant notre ère sur une terrasse naturelle appelée ‟Marmaria” à l’époque moderne, en contrebas du sanctuaire du dieu principal Apollon Pythien. Aménagé sur un site géologiquement exposé, le sanctuaire de la déesse et les monuments qui l’entourent constituent un site archéologique indépendant du grand sanctuaire. Des recherches pluridisciplinaires commencées en 2017 sous l’égide de l’École française d’Athènes et de l’UMR 8164-HALMA renouvellent nos connaissances sur ce site emblématique, dans une perspective à la fois historique et patrimoniale.

Il s’agit de définir l’ancienneté de l’occupation de la terrasse et de comprendre la fonction des monuments qui y ont été érigés et traditionnellement désignés comme temples, trésors, tholos, etc. De nouveaux acquis émergent de l’état des lieux que nous avons réalisé en 2017-2021, permettant de restituer l’histoire des lieux de cultes qui se sont succédé sur la terrasse, sur laquelle était honorée Athéna sous l’épiclèse de Pronaia (« devant le temple » sous-entendu « d’Apollon ») aux côtés d’autres déesses ; nous revoyons également la datation des édifices dans la partie occidentale de la terrasse et leurs fonctions : l’édifice monumental en calcaire serait un synedrion de l’amphictionie reconstruit à l’instigation de Philippe II de Macédoine et la tholos en marbre qui le jouxte l’équivalent, en plus somptueux, du Philippeion d’Olympie, monument à la gloire de la famille royale macédonienne.

Le projet concerne également la restauration des monuments et la maîtrise des risques en rapport avec la déformation tectonique de la terrasse de Marmaria, qui a eu des conséquences sur son occupation depuis l’Antiquité.

Pour en savoir plus

  • S. Huber, D. Laroche, M. Bublot, A. Jacquemin, « Delphes : les vestiges sur la terrasse de Marmaria, 2017‑2021 » [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Grèce, sous presse, 35 p.

  • S. Huber, A. Jaquemin, D. Laroche, M. Bublot, « La terrasse de Marmaria à Delphes, I. Le synédrion et le Philippeion », Bulletin de correspondance hellénique, en préparation.
La terrasse de Marmaria, vue de l’est
© EFA / Mission Delphes-Marmaria, Sandrine Huber.
Plan des vestiges
© EFA / Mission Delphes-Marmaria. Orthophotographie : Lionel Fadin, CAO : Marion Aubry et Simon Ritz (fond de plan EFA/Youri Fomine, 1925)